1976:
Fondation d’un foyer pour enfants handicapés à Andul Road (Howrah). Quelques jeunes femmes, avec une formation et de l’expérience dans le domaine paramédical, contactent le père Laborde et accueillent les premiers handicapés de Pilkhana, la « Cité de la Joie ».

Construction d’un complexe social à Premnagar, Howrah, pour les populations émigrées, comprenant logements, école et pensionnat.
Un docteur homéopathe démarre un dispensaire. Le nombre d’enfants handicapés ne cesse de croître.

1977:
Démarrage du programme de santé et de soins médicaux. Avec les docteurs allemands, commençe la magnifique aventure après le travail de pionnier de sœur Marie Pauline au dispensaire de Shibpur, Howrah.

1978:
Démarrage du programme de protection maternelle et infantile.
 
1981:
Extension de l’association à Jalpaiguri, avec la fondation de l’école primaire Shanti Rani à Mogradanghi, Jalpaiguri.
 
1982:
Fondation de deux foyers pour enfants handicapés : à Mohitnagar (déplacé ensuite à Jordighi)…

1983:
Fondation du foyer pour enfants handicapés à Mogradanghi, Jalpaiguri.

1986:
Implantation du foyer Jeevan Path pour jeunes adultes handicapés mentaux à Bakuabari, Jalpaiguri.
Ouverture d’un centre de rééducation physique à Lalkuthi, Howrah, pour enfants handicapés de la localité.
 
1990:
Démarrage de la crèche à Ekprantanagar, Howrah.
 
1992:
Implantation d’une clinique pour tuberculeux à Shibpur, Howrah.
 
1993:
Fondation de l’école Howrah South Point Vidyalaya à Buxarah, Howrah.
Les centres de Jalpaiguri spécialisent leurs activités pour les enfants IMC déficients mentaux et handicapés physiques.

1995:
Implantation d’une école informelle à Shibpur, Howrah, pour les enfants non scolarisés. Ateliers d’artisanat (couture, tricot, broderie,…) pour adolescents.
 
1998:
Lancement des unités mobiles du dispensaire pour atteindre directement les plus pauvres sur leurs lieux de vie.
 

2005:
Ouverture d’un nouveau foyer à Ashaneer. Il comporte une école et des ateliers. Il accueille rapidement 120 enfants.
 

2007:
Sur le site d’Ashaneer à Howrah, inauguration du nouveau bâtiment de la Puspha children’s Home, pour les enfants défavorisés souffrant de la tuberculose.

2008:
Ouverture du centre de jour de Dosh Bigha, à proximité de Bakuabari. Il est principalement destiné aux activités pédagogiques et/ou génératrices de revenus pour les jeunes femmes et jeunes hommes handicapés qui y viennent durant la journée.


2009:
HSP développe un atelier de fabrication de panneaux solaires. Objectif à court terme: équiper les centres de Jalpaiguri et donner ainsi accès à l’eau chaude aux foyers.

2010:
Ouverture de l’école informelle de Shikarpur dans la région de Jalpaiguri. Cette école est située dans une zone difficile d’accès dans les plantations de thé.

2011:
Transfert du dispensaire de Shipbur: le dispensaire basé à Shipbur est transféré à Puspa Home dans un bâtiment bien plus adapté à l’accueil des malades.

2013:
Reconnaissance au plus haut niveau de l’état indien de la qualité du travail mené par l’association. A New Delhi, HSP est récompensée pour son travail exceptionnel visant une société sans entrave pour les personnes handicapées. Le prix est remis à Devi Di et Elena Di par M. Pranab Mukherjee, président de l’Inde.
2014:
Inauguration d’une nouvelle branche de HSP à Asansole, où le père Laborde a été aumônier auprès des sœurs de Mère Thérésa. Un foyer de fille et un foyer de garçon sont créés.